N'hésitez-pas à laisser un commentaire sur mon livre d'or dans la rubrique "A propos du livre".

 

                                        Vous pouvez aussi bien donner vos impressions sur ce site, laisser vos témoignages si vous avez  un

                                        parent qui a été prisonnier de guerre, poser des questions, voire m'envoyer de vieilles photos en

                                        relation avec cette période,

                                         

                                          Contactez-moi                  Postez vos commentaires                            Forum



 

 

 Bienvenue sur le site de Jean Caille

   (1913-2016)

Dédié à tous les prisonniers de guerre 

 

L’auteure

 

 

Bienvenue sur cette page où l’on va parler un peu de moi. Tout d’abord, un petit mot sur mes origines car, comme vous l’aurez probablement compris, Jean a eu trois enfants biologiques recensés dont je ne fais malheureusement pas partie. Même si, génétiquement parlant, je suis une SEYS - puisque je suis une petite-fille issue du premier mariage de Jeannette (la seconde femme de Jean) avec Pierre SEYS - Jean Caille m’a adoptée légalement. Je ne connais d’ailleurs pas mon père naturel, qui fort probablement ignore tout de ma naissance.

Jean Caille est donc la seule figure paternelle que j’ai connue ; le père que j’ai profondément aimé et que je ne cesserai jamais d’aimer.

 


Mon petit monde


Les choses étant dites, laissez-moi vous présenter maintenant mon petit monde. Une photo sera plus parlante que de grands bla-bla. J'ai choisi la photo de mariage de ma fille car nous sommes tous dessus.


De gauche à droite : Mon beau-fils Raphaël  et ma fille cadette Mélodie  ; Elle tient ma petite fille Faustine, aujourd’hui 4 ans, fille des mariés ; Vient ensuite mon fils Kerian. Les jeunes mariés sont ma fille ainée, Lydie et mon beau-fils Flavien.  Je suis l’avant-dernière à droite et Gilles, le type à qui je tire la cravate est mon petit mari.

Dans notre famille, il y a beaucoup d’amour. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur tout et les conversations sont très animées, mais nous vivons avec nos différences et seul compte ce qui nous rapproche. En définitive, on s’entend tous très bien et personne n'imagine un éloignement géographique qui pourrait limiter nos réunions familiales.