N'hésitez-pas à laisser un commentaire sur mon livre d'or dans la rubrique "A propos du livre".

 

                                        Vous pouvez aussi bien donner vos impressions sur ce site, laisser vos témoignages si vous avez  un

                                        parent qui a été prisonnier de guerre, poser des questions, voire m'envoyer de vieilles photos en

                                        relation avec cette période,

                                         

                                          Contactez-moi                  Postez vos commentaires                            Forum



 

 

 Bienvenue sur le site de Jean Caille

   (1913-2016)

Dédié à tous les prisonniers de guerre 

 

Mes hobbies


Il est un fait que je m’intéresse à beaucoup de choses ; je n’aurai d’ailleurs probablement pas assez d’une vie entière pour m’attaquer à tout ce qui serait susceptible de me procurer du plaisir. A l’école, mes matières préférées étaient les Langues (français et anglais) ainsi que les arts (travaux manuels et dessin). J’ai beaucoup délaissé les autres matières pour me consacrer uniquement à celles-ci, sans me poser la question de savoir ce que je ferais plus tard. Dommage, car j’ai pris une voie dans laquelle je me suis terriblement ennuyée : celle du secrétariat. Je ne le regrette pas cependant, car c’est dans le lycée technique où je faisais mes études que je connaitrai celui qui sera mon futur mari.

 

Par la suite, mon travail n’étant pas d’un grand intérêt, je l’ai mis en suspend pour élever mes trois enfants. J’en ai profité pour leur apprendre à lire, écrire et compter (sage précaution qui m’a ensuite permis de ne jamais me soucier de leur réussite scolaire). Ainsi, mon mari et mes enfants furent ma première passion - ça l’est toujours d’ailleurs -.

J’ai tiré parti de ce temps à la maison pour m’instruire un peu également. C’est ainsi que je me suis prise de passion pour l’histoire de France. En quelques années, j’ai acquis de nombreuses connaissances sur le Moyen-âge plus particulièrement, mais aussi sur la révolution française, en passant par le règne de Louis XIV. J’ai encore à ce jour de bons restes, mais je regrette de ne plus trouver le temps pour les livres d'Histoire.

Quand mes enfants ont grandi, aux alentours de la quarantaine, j’ai passé le concours de professeur des écoles auquel j’ai été reçue. J’ai ainsi pu mettre à profit mes compétences en Français, en Histoire et même dans les Arts. Dans chacune de ces matières, j’ai tenté de communiquer ma passion à mes élèves. J’ai adoré faire la classe et le lien qui m’unissait aux enfants a été souvent très fort, quasi maternel. J’aime à penser que j’ai fait pour eux ce que j’aurai souhaité que l’on fasse pour mes propres enfants. Mon total désaccord avec la politique de l’Éducation Nationale qui consistait très clairement, selon moi, à tirer les élèves vers le bas, m’a poussée à quitter mes fonctions. J’ai pris une retraite anticipée avant d’être broyée par un système auquel je ne pouvais rien changer.  Aujourd'hui, je crois beaucoup en  M. Blanquer. Ses réformes me semblent aller dans le bon sens.


J'espère que mes élèves ne m’ont pas oubliée.

De toute façon, mon mari et moi avions de nouveaux projets en tête. Nous avions déjà rénové deux maisons. Nous pouvions continuer. Gilles est compétent dans tous les corps de métiers du bâtiment, mais il n’aime pas les finitions. Moi, c’est exactement le contraire, et la décoration est une autre de mes passions. On a fait, lui et moi, une équipe formidable et rénové plusieurs appartements. Il a fallu que je me mette à la gestion et à la comptabilité ; ce fût la partie la moins agréable de l’affaire, mais un passage obligatoire. Nous en avons profité également pour refaire notre maison de A à Z. Projet exaltant mais néanmoins un peu trop ambitieux qui nous a pompé énormément d’énergie !

Dans le même temps, je me suis mise à la peinture à l’huile sur toile et au pastel sec avec une certaine réussite, et puisque j’adore la Bretagne et le sud de la France, j’ai commencé à faire de la photo (très modestement toutefois) pour pouvoir avoir mes propres modèles à peindre. Voici quelques réalisations.

              Quiberon                                                         Saint Cado                                                                                        Villages du Sud

                    Paysage de France                                                                                       Bretagne                                                                                         pastel sec

 

Retrouvez toutes mes créations sur Pinterest

Puis, comme chez moi une passion en cache une autre, j’ai commencé à écrire un livre (un rêve d’enfant enfin réalisé). Ecrire est une activité extrêmement chronophage, d’autant que je me suis mise en tête de m’autoéditer et de monter un site (moi qui n’ai même jamais eu de compte Facebook !) Tout cela me demande de nouvelles compétences et encore plus de temps.

En même temps, je consacre tous mes mercredis à mes petites filles.


Et, tout récemment, je me suis mise à une nouvelle activité que j’adore déjà : le jardinage.

Je dois dire qu’avec tout ça, depuis un an, mes pinceaux me manquent un peu ! Heureusement, il me reste un peu de temps pour les vacances, les jeux de société et la lecture.