N'hésitez-pas à laisser un commentaire sur mon livre d'or dans la rubrique "A propos du livre".

 

                                        Vous pouvez aussi bien donner vos impressions sur ce site, laisser vos témoignages si vous avez  un

                                        parent qui a été prisonnier de guerre, poser des questions, voire m'envoyer de vieilles photos en

                                        relation avec cette période,

                                         

                                          Contactez-moi                  Postez vos commentaires                            Forum



 

 

 Bienvenue sur le site de Jean Caille

   (1913-2016)

Dédié à tous les prisonniers de guerre 

 

MON UNIVERS LITTÉRAIRE

Mon univers littéraire

 En matière de littérature, il en va comme du reste, je suis pour l’éclectisme. Il y a cependant  des styles littéraires qui ne m’attirent pas tellement comme les nouvelles, ou encore les livres trop littéraires ou trop « prise de tête ». À moins d’y voir un intérêt intellectuel bien précis, je lis avant tout pour me détendre et m’endors facilement sur un bouquin si je dois relire plusieurs fois une phrase pour en comprendre le sens ! J’aime les livres qui ont du rythme, les belles histoires sur le plan humain ou encore celles qui éveillent mon imagination ou qui m’interrogent. Je suis également intéressée par les livres qui me transportent dans le passé ou par quelques bons thrillers …

Il serait impossible de vous dresser la liste complète de tous les livres que j’ai adorés, mais

        va pour quelques-uns…


Bien sûr, je suis très sensible à la littérature qui a pour toile de fond la seconde guerre mondiale.

 

Voici quelques livres que je vous recommande en la matière :

« Le tunnel » d’André Lacaze

 

Médaille d’or pour ce roman tiré d’une histoire vraie et paru en 1978. Je l’ai tellement aimé que je l’ai lu trois fois. Ce livre m’avait été conseillé par mon père en guise d’initiation, à 15 ans. Il raconte l’histoire de Paulo, un petit truand français, que rien ne prédisposait à devenir résistant. Il se retrouve au camp de Mauthausen et ne devra sa survie qu’à un besoin de main-d’œuvre pour assurer la construction d’un tunnel à la frontière yougoslave. Sélectionné, il vivra l’enfer de Loibl-Pass. Bluffé par le courage sans borne de quelques résistants communistes, il s’engagera  à leurs côtés...

Je vous conseille vivement la lecture de ce magnifique roman-témoignage écrit dans un style sans bla-bla et avec une dose d’humour noir qui tranche avec la gravité des faits énoncés. On s’y croirait. Impossible de refermer le livre avant de l’avoir terminé, malgré toutes les horreurs que l’on y trouve. Panel d’émotions garanties !

« Seul dans Berlin » d’Hans Fallada

 

Un livre qui raconte le quotidien d’un couple berlinois, les Quangel, qui entrent dans la résistance antinazie. L’histoire est si belle qu’elle inspire également le cinéma. En 2016, Vincent Perez adapte le livre au grand écran. Vous l’aurez deviné, c’est également un roman tiré d’une histoire vraie ; celle d’Otto et d’Elise Hampel qui écriront et diffuseront des textes protestataires aux quatre coins de Berlin au péril de leur vie. Bien entendu, la fin est rarement très heureuse dans ce genre d’histoire, mais celle d’Anne Frank non plus, ce qui n’a pas empêché les gens de lire son journal. Très beau roman facile à lire.

 « La princesse oubliée » de Laurent Joffrin

 

Encore une histoire vraie à la base… Le livre raconte comment une jeune princesse indienne d’un grand courage s’engage dans la lutte contre l’occupant nazi et qui, recrutée comme agent par les services secrets britanniques pour infiltrer la France occupée, va être arrêtée par la Gestapo puis torturée pour finir sa vie à Dachau. Le courage et la volonté de cette jeune fille sont un exemple !


 

 

 

« La bicyclette bleue » de Régine Desforges

 

Saga comprenant 10 tomes qui n'est plus à présenter. Ce fut un immense succès littéraire repris au petit écran avec Lætitia Casta dans le rôle de Léa Delmas, cette très belle jeune fille de 17 ans qui tombe amoureuse de François Tavernier, un résistant ténébreux avec lequel elle va vivre une relation aussi passionnée que tumultueuse. Entrée en résistance, elle devra gérer son domaine occupé par les Allemands, s'occuper de sa famille et parvenir à échapper à la Gestapo et à un ami collaborateur follement amoureux d'elle qui lui fera du chantage. Si vous n'avez pas vu l'adaptation cinématographique, commencez par le livre, je n'ai pas pas trouvé le film extraordinaire; mais il faut avouer que ce roman est si "énorme" qu'il était difficile d'en retranscrire fidèlement l'intensité. Les deux héros sont juste magnifiques et nous font vibrer.

 

Et dernièrement, j’ai lu et bien aimé :

« Le chant du rossignol » de Kristin Hannah


Le livre au deux millions de lecteurs qui va être adapté au grand écran. Il met en scène deux sœurs très différentes dont les relations sont un peu tendues. Face à l’occupation allemande, toutes deux résisteront, mais si l’une d’elle devient une fervente résistante dès les premières heures, l’autre, mère de famille, le deviendra à son corps défendant.

« On se retrouvera » de Madeleine Golstein

Un petit livre sans prétention : Il s’agit plus d’un témoignage que d’un roman. C’est l’histoire d’un couple de juifs polonais parisiens et résistants qui, faits prisonniers par la Gestapo, seront déportés à Auschwitz. Paradoxalement, l’histoire finit bien, puisque de façon tout-à-fait incroyable, ils seront tous les deux survivants de l’Holocauste. Le livre est le récit de leur calvaire puis de leurs surprenantes retrouvailles. Leur témoignage donne également un aperçu de l’état d’esprit des français d’après-guerre et la difficulté pour les rescapés d'évoquer leur traumatisme !

 


 

« Le réseau Corneille" de Ken Follet

 

Il s'agit de l'histoire de Betty, une officier britannique qui, envoyée en France quelques jours avant le débarquement, doit former un groupe de femmes chargé d'espionner et de saboter le réseau d'espionnage allemand. C'est fictionnel mais néanmoins très réaliste.

Dans un style pas nécessairement très éloigné, j’aime lire les romans du terroir, surtout quand l’histoire se déroule en pleine guerre mondiale. Marie-Paul Armand est très forte pour raconter des histoires simples mais puissantes. Si cela vous intéresse, découvrez ses livres à travers :                                                                    

                                                               "L'enfance perdue"


   ou "Le vent de la haine".

La particularité de ses romans, c’est que les histoires qu’ils racontent se situent toujours dans le Nord de la France.

                     

Dans un tout autre genre, j’aime beaucoup les romans fantastiques, historiques et ésotériques. Quand ils allient les trois à la fois, c’est encore mieux ! C’est pourquoi je suis une fan inconditionnelle de Bernard Simonay. J’ai lu à peu près tous ses romans. Malheureusement, il n’en écrira plus puisqu’il est décédé en 2016. Mais, si comme moi vous aimez ce genre littéraire qui se rapproche du monde de Barjavel, alors vous aimerez forcément Simonay : c'est encore mieux ! Il avait une imagination débordante. Dans ses romans, les héros font tous preuve d’une grande sagesse et d’une humanité débordante. Simonay dénonce systématiquement les dérives de la religion et voue un culte aux femmes ; ses héroïnes sont toujours pleine d’esprit, sexuellement libérées et courageuses ! Toutes, sans être fanatiquement féministes, se rebellent contre la domination masculine.

Pour commencer, je vous conseille                    « Les enfants de l’Atlantide » qui se décompose en   4 tomes ou encore                         le cycle de  "La première pyramide"

                                                                                                           

 

 

 

 

ou celui du "Phoenix"                  en 3 tomes chacun.

 

 

 

 

 

Ses romans d'aventure sont tous aussi palpitants. Mon conseil :                        "L'amazone de

                                                                                                                  Californie"

 

ou encore " La louve de Cornouailles"

Pas très éloigné de l’univers de Simonay, il y a Hervé Gagnon, le Canadien. Il s’est illustré dans des romans de littérature de jeunesse, mais il faut absolument lire les 4 tomes de    

« Damné ».  C’est juste fabuleux  !        

 

L’histoire se situe dans la France des Cathares, des Croisés et des Templiers. Elle

est fortement teintée d’ésotérisme. Une plume incroyable, cet homme !

 

 

 

Si vous aimez les romans d’amour hyper sensuels sur fond  historique  et ésotérique, et que vous ne connaissez pas  Mireille Calmel, c’est le moment de vous y mettre.  C’est  son  univers et elle y excelle. Ses livres sont terriblement bien écrits et vous transportent très loin. Impossible de les refermer avant la fin, tant il y a de rebondissements. Ils paraissent généralement sous forme de séries. Je vous conseille en particulier :  "Le lit d'Aliénor", "Le bal des louves" ou "Lady Pirate"    Voilà une excellente lecture détente dont on ne se lasse pas ! Ses histoires plairont aux femmes.                      

 

                                                                                            
   

        

                 

 

 

J’ai lu également de nombreux livres de Ken Follet que je ne vous présente pas, tant son

talent est déjà reconnu. Je les ai presque tous aimés, mais j’attribuerai une médaille

d’or à l’excellent « Les piliers de la terre ». Pour ceux qui ne connaissent

pas, il s’agit d’un roman historique mettant en scène les péripéties d’une famille de bâtisseurs qui se lancent dans la construction de la cathédrale de Kingsbridge. Leur histoire rencontrera celle des seigneurs locaux qui se déchirent sur fond de haine, de jalousie et de luttes de pouvoir. A priori, le résumé ne m’accrochait pas, mais la renommée de Mr Follet a joué en sa en sa faveur. Au total plus de mille pages que j’ai dévorées en 4 jours (et nuits). Magistral !


Si vous ne vibrez que pour les livres cape et d’épée et d’aventure, lisez Frédéric Fajardie ! Personnellement, j’ai adoré  "Les foulards rouges"                    et la suite "Le voleur de vent".                      Là non plus, on ne risque pas l'ennui.

                                                                                                                                                                           

 

      

 

 

 

 

Autre suggestion    "La prisonnière de Malte" de David Ball                                     Pour le coup, c'est l'ordre des hospitaliers qui est mis à l'honneur. Excellent !

A mi-chemin entre la seconde guerre mondiale, le fantastique et le thriller, essayez « l’échiquier du mal » de Dan Simmons, une pointure pour passer de « mauvaises nuits ».

 

 

ou encore, dans la même veine, « l’empire du mal » d’Allan Folsom dont tous les livres sont haletants,

 

Frissons assurés avec « L’évangile selon Satan » de Patrick Graham qui fait des allers/retours entre Moyen-âge et monde contemporain. J’adore ! D’ailleurs, j’aime tous les livres de Graham.

J’aime bien sûr les thrillers comme ceux du très célèbre Harlan Coben et ceux du français Maxime Chattam ; pour le premier, je n’ai pas de conseil particulier ; ses romans sont toujours haletants, mais le montage de l’intrigue répond quasiment toujours au même schéma, si bien que même si on a pris beaucoup de plaisir à lire un livre, il n’en reste pas grand-chose dans les quelques jours qui suivent. Pour le second, c’est un peu différent, peut-être un peu plus recherché et plus sanguinaire aussi, avec des psychopathes plus fous les uns que les autres au fil des livres. Je ne saurais dire pourquoi, mais j’ai préféré ses tout premiers romans. Toutefois pour les amateurs, c’est frissons garantis.

A mi-chemin entre la seconde guerre mondiale, le fantastique et le thriller,

 

Si vous aimez les scénarios de fin du monde, j’ai adoré « Colère » de Denis Marquet,                           ou « L’essaim » de Frank Shätzing.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

Voilà un aperçu de mes lectures. Il y en a beaucoup d'autres, mais j’arrête-là, il y en a déjà trop ! Toutefois, si vous lisez l’un de ces livres et que vous l’aimez, n’hésitez pas à me le faire savoir, ça me fera plaisir d'avoir votre avis.

Bien entendu, je ne me revendique pas critique littéraire et l'extrême éclectisme de cette sélection vous indique que je ne suis spécialiste en aucun genre bien précis, si ce n'est les romans qui ont pour toile de fond la seconde guerre mondiale. Si vous en avez lu d'excellents, je suis preneuse. N'hésitez pas à me le faire savoir.